10% des insomniaques touchés par le syndrome des jambes sans repos

Mar 19, 2019 par

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) touche principalement les femmes et s’aggrave avec l’âge. Ce syndrome est le plus souvent diagnostiqué lorsqu’une personne consulte son médecin pour une insomnie.

insomniaques-jambes-sans-repos

10% des insomniaques souffrent du SJSR

Le syndrome des jambes sans repos se caractérise par des fourmillements, des impatiences désagréables dans les jambes ainsi qu’une sensation de décharge électrique. Cette maladie est également appelée maladie de Willis-Ekbom.  Les personnes concernées par cette maladie ressentent le besoin de bouger les jambes une fois au repos ou allongées.

D’après un neurologue du Centre du sommeil du CHU de Montpellier, un des rares centres spécialisés en France sur le SJSR, les jambes bougent pendant d’une à dix secondes, à intervalles réguliers toutes les 30 à 40 secondes et ces mouvements peuvent durer toute la nuit.

10% des patients qui consultent leur médecin pour une insomnie sont touchés par un ce syndrome.

Quels traitements disponibles pour le SJSR ?

Des traitements médicamenteux existent pour traiter cette maladie. Ces traitements sont destinés aux patients souffrant des formes modérées à sévères présentant des conséquences sur la qualité de leur sommeil. En première intention, ce sont les agonistes dopaminergiques qui sont prescrits. En seconde intention, un traitement par un anticonvulsivant comme la prégabaline et la gabapentine peut être envisagé (hors AMM). Ce traitement a peu d’effets secondaires mais il est aussi moins efficace sur les mouvements périodiques.

A ce jour, aucun traitement n’est remboursé par l’assurance maladie.

Léa G., Journaliste Scientifique

– Une personne insomniaque sur dix souffre aussi d’un syndrome des jambes sans repos. Le Figaro Santé. Consulté le 6 mars 2019.
Léa Gourdon
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.